La revente des cadeaux de Noël, un réflexe assumé par les Français

le
0
Un tiers des Français disent recevoir au moins un cadeau indésirable à Noël. (Serge Gorenko/Shutterstock.com)
Un tiers des Français disent recevoir au moins un cadeau indésirable à Noël. (Serge Gorenko/Shutterstock.com)

(Relaxnews) - D'après les résultats d'un sondage TNS-Sofres pour eBay, 63% des Français ne jugent pas incorrect de revendre un cadeau qui ne leur plaît pas.

L'an dernier, 35% des Français auraient déballé un cadeau décevant, inutile ou qu'ils possédaient déjà. En Ile-de-France, le pourcentage s'élève même à 45%. C'est beaucoup plus qu'en 2013, où seulement 8% des Français avaient connu cette déception. Au total, ce sont donc près de 300 millions d'euros qui ont été dépensés sans avoir atteint l'objectif de faire plaisir au destinataire.

Si près de huit personnes sur dix cachent leurs sentiments réels à la personne qui leur a offert le cadeau, ils sont tout de même 63% à juger normal de le revendre sur internet après les fêtes. Chez les 35-44 ans, c'est un acte presque automatique : près d'une personne interrogée sur cinq dans cette catégorie prévoit déjà de le faire avant même d'avoir déballé ses cadeaux.

Une fois l'objet revendu, 42% des sondés se rachètent un autre cadeau, tandis que la moitié des jeunes âgés de 25 à 34 ans préfèrent garder l'argent.

Chaque année, sur les sites de vente d'objets entre particuliers (eBay, Le Bon Coin, Mondebarras) les premiers cadeaux de Noël "indésirables" sont remis en vente dès le 25 décembre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant