La revanche d'une chic fille

le , mis à jour à 07:00
0
La revanche d'une chic fille
La revanche d'une chic fille

L'émotion est intense. Mélina Robert-Michon, toute fraîche médaillée d'argent au lancer du disque, ne retient plus ses larmes à l'issue de son dernier jet. Elle, la besogneuse, qui participe à 37 ans à ses cinquièmes Jeux, vient de frapper un énorme coup, améliorant au passage le record de France (66,73 m). « Je ne réalise pas encore », admet celle qui, au moment de quitter la piste, se voit félicitée par le roi Bolt en personne, quelques secondes après sa tranquille série du 200 m. « Il y a eu énormément d'émotions, se dire : Enfin, ça y est, j'y suis ! c'est difficile. Je disais depuis le début de saison que j'avais une médaille européenne (argent en 2014), une médaille mondiale (argent en 2013). Il me manquait la plus jolie. La médaille olympique, c'est au-dessus de tout, la seule, la vraie ! C'est l'aboutissement de tellement de travail... »

 

Sans faire de bruit, sans jamais se plaindre, bien que les lanceurs soient rarement mis en valeur, Mélina a tracé sa route. Seize titres nationaux, autant d'années en équipe de France dans l'ombre des Arron, Doucouré, Tamgho ou Lemaitre, des heures de travail... Jusqu'à cette médaille d'argent mondiale, en 2013 à Moscou. Un podium qui a permis d'améliorer le quotidien de la jeune femme.

 

Après des années de bataille, son entraîneur Serge Debié, gardien du stade de Lyon-Parilly, a notamment eu la possibilité d'aménager ses horaires de travail pour pouvoir entraîner Mélina. Le coach, qui s'occupe de la championne depuis ses débuts, est un modèle du genre, un technicien à l'ancienne qui a longtemps posé des vacances pour pouvoir accompagner sa protégée en stage.

 

Fille de céréaliers en Isère, Mélina a parfois galéré. « Quand j'ai commencé à avoir des résultats et à chercher des sponsors, on me répondait : Ah, mais vous faites du lancer ! Je trouvais tellement injuste cette différence de traitement entre les disciplines, nous ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant