La réunion de Minsk n'a pas permis de rapprocher les positions

le
0
    MINSK, 29 novembre (Reuters) - La réunion de Minsk sur le 
processus de paix dans l'est de l'Ukraine n'a pas permis de 
rapprocher les positions entre les belligérants, ont déclaré 
mardi les ministres des Affaires étrangères allemand, français, 
russe et ukrainien. 
    "Il reste encore énormément de travail à faire", a déclaré 
le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault à l'issue 
des entretiens avec ses trois homologues dans la capitale 
biélorusse où ont été signés en février 2015 les accords visant 
à mettre fin au conflit armé dans le Donbass.  
    "Même si le dialogue est difficile, il n'est pas rompu", a 
ajouté Jean-Marc Ayrault en promettant de continuer à oeuvrer 
pour la mise en oeuvre du processus de paix. "Nous n'accepterons 
pas le statu quo au risque du retour de la violence." 
    Son homologue allemand, Frank-Walter Steinmeier, a ajouté 
que les positions s'étaient durcies et que les entretiens 
avaient été difficiles.  
 
 (John Irish, Sabine Siebold; Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant