La retraite : un sujet préoccupant, surtout pour les jeunes

le
0

(lerevenu.com) - Un actif sur deux est préoccupé par la perspective de sa retraite. Les 25-44 ans sont les plus inquiets du montant qu'ils toucheront via les régimes obligatoires. Après 55 ans, le niveau d'inquiétude diminue.

La recherche de solutions complémentaires de financement est une nécessité. 78% de la population active estime essentiel de compléter sa retraite par des sources de revenus complémentaires. Les 25-34 ans sont les plus nombreux (34%) à considérer cette recherche comme «très importante».

La préparation de la retraite est le premier motif d'épargne pour 47% des actifs. Viennent ensuite: la volonté de se constituer un patrimoine (40%) et le financement d'une aide à des membres de la famille (36%).

Entre 2011 et 2012, l'âge de début de préoccupation de la préparation à la retraite à baissé de deux ans, passant de 47 à 45 ans. Ce sont les jeunes actifs, entre 25 et 34 ans, qui ont le plus évolué sur le sujet. Ils sont dorénavant 16% à se préoccuper de la préparation de leur retraite, contre 11 % un an plus.

S'assurer un niveau de vie suffisant est le principal objectif de la préparation de la retraite pour 58% des actifs. Il concerne particulièrement les plus jeunes, les revenus intermédiaires et supérieurs et les plus inquiets quant au montant de leur future retraite.

Pour y parvenir, 55% des actifs y consacrent plus de 5% de leur revenu. Ils sont même près d'un tiers à y consacrer entre 6 et 10%. Si la préoccupation est plus grande pour les jeunes actifs, le taux d'épargne pour la retraite est, en revanche, proportionnel avec l'âge. Ainsi, 36% des plus de 45 ans épargnent entre 6 et 10% de leur revenu.

La sécurité, la liquidité et le rendement sont les critères de choix privilégiés d'un produit d'épargne. Si pour 72% des actifs la sécurité reste l'élément le plus important dans leur choix, cette proportion est toutefois en baisse de trois points en un an. A l'inverse, le critère lié au rendement voit son poids augmenter de quatre points.

Enfin, la part des actifs souhaitant être entourés par un professionnel augmente. La qualité du conseil et la compétence du conseiller sont les deux aspects privilégiés dans le choix de la structure d'accompagnement.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant