La retraite additionnelle de la fonction publique

le
0

La retraite additionnelle de la fonction publique est un système de retraite créé en 2003. Son fonctionnement à points concerne les agents hospitaliers, territoriaux, ou encore les magistrats.

Le principe de la retraite additionnelle

La retraite additionnelle de la fonction publique (RAFP) a été instaurée en 2003, mais rendue effective en 2005. Son objectif est de proposer une pension complémentaire à la retraite principale du fonctionnaire. Cette pension intègre les diverses primes accordées au fonctionnaire durant sa carrière.

Cette retraite additionnelle est un système à points, obligatoire. Le bénéficiaire cotise chaque mois, tout au long de son activité au sein de la fonction publique. Le prix d'achat du point est revalorisé chaque année.

Qui est concerné ?

La retraite additionnelle de la fonction publique concerne certaines catégories de fonctionnaires. Pour en bénéficier, il faut être rattaché à la caisse de retraite des fonctions publiques ou territoriales, être magistrat, fonctionnaire d'État en tant que militaire ou civile.

Par ailleurs, il est nécessaire d'avoir atteint au minimum l'âge légal de départ à la retraite pour percevoir cette pension.

Montant et versement de la pension

La demande de versement de la pension doit s'effectuer simultanément à la demande de retraite de base, en contactant la direction des ressources humaines. La retraite additionnelle sera alors versée chaque année, sous forme de rente, ou en un versement unique si le total des points de cotisations est inférieur à 5 125.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant