La retraite à 60 ans revient partiellement

le
18
Le dispositif «carrières longues» est étendu à partir de ce jeudi 1er novembre. 28.000 personnes en profiteront durant les quatre prochains mois.

Promesse du candidat Hollande, le décret élargissant le retour partiel à la retraite à 60 ans entre en vigueur aujourd'hui. Il ouvre le dispositif «carrière longues», jusqu'à présent réservé aux personnes ayant travaillé avant 18 ans, à celles ayant cotisé avant 20 ans. Sous réserve qu'ils aient cotisé 41,5 ans, dont cinq trimestres avant 20 ans.

Pour commencer, 28.000 personnes pourront faire jouer leurs droits entre novembre et février 2013, a indiqué la Caisse nationale d'assurance-vieillesse (CNAV). Au total, 70.000 personnes en profiteront l'année prochaine au titre du régime général et 100.000 à partir de 2015, quand le dispositif tournera à plein.

La réforme, qui coûtera 1,06 milliard d'euros au régime général, devrait ne pas aggraver le déficit de la branche vieillesse: le gouvernement a eu la main lourde sur son financement. Une augmentation des cotisations salariales et patronales de 0,1 point chacune (puis 0,25 point à partir de 2017), appliquée dès aujourd'hui. «Cela fera 1,40 euro supplémentaire de prélèvement par mois pour un salarié au smic», a minimisé Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, lors de la présentation de la mesure fin juin.

Une mesure sur-financée

Au total, il se trouve que ces recettes devraient excéder le coût de la mesure. «Le gouvernement a prévu une augmentation des cotisations vieillesse qui se révèle supérieure à la dépense nouvelle, dont acte», expliquait en juin également le président de la CNAV, Gérard Rivière. Aujourd'hui, on explique à la CNAV que le gouvernement, par peur de présenter une mesure qui aurait plombé le déficit, a préféré viser large. D'un autre côté, si la mesure coûte moins cher que prévu, c'est parce que le ministère des Affaires sociales a eu toutes les peines du monde à quantifier précisément le nombre de personnes qui pouvaient en bénéficier.

En 2013, ce seront ainsi 600 millions supplémentaires qui viendront alimenter les caisses. À l'horizon 2020, le «bénéfice» devrait s'élever à plus d'un milliard d'euros. Ce surplus n'est pas pour autant une cagnotte. Il sera affecté au remboursement du déficit de la branche (5,2 milliards en 2012, 4 milliards prévus en 2013).

LIRE AUSSI:

» Sécurité sociale: un déficit moins élevé que prévu en 2012

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4048391 le lundi 5 nov 2012 à 14:36

    Branche déficitaire de 4 Md et on alourdit la barque... Tp Symptomatique de notre pays.

  • M4189758 le lundi 5 nov 2012 à 11:39

    Plutôt qu'une retraite à 60 ans, une retraite décente pour tous serait + juste. Pourquoi, devant la différence de montant entre les retraites, le PS ne propose-t-il pas + de justice et de décence ? Par exemple la fin des cumuls des retraites payées par l’état. Ici on parle des retraites que les polis tiques se sont votées. Un plafonnement des retraites serait aussi le bien venu : l’état n’a plus les moyens de payer des retraites de 19.000 euros aux uns et 700 à d’autres.

  • M2135936 le samedi 3 nov 2012 à 14:56

    Il y a 900 000 seniors sans emploi et sans espoir d'en retrouver vu la mentalité dans ce pays.Nombreux sont ceux en fin de droits et cela ne sert à rien de les garder sur les listes de Pôle Emploi : ils sont définitivement exclus.Il faudrait peut-être réfléchir à une solution pour ces personnes !!!!

  • M1310580 le vendredi 2 nov 2012 à 13:32

    Que Najat se taise, elle n'est pas au smic !

  • dupon666 le vendredi 2 nov 2012 à 03:50

    une societe qui considere que la penibilité du travail doit se justifier par un taux d'incapacité ,ne peut etre dirigé que par des feignasses et n'est pas vraiment un modele à suivre

  • y.tiruz le jeudi 1 nov 2012 à 21:49

    retraite à 60 ans aux personnes ayant travaillé avant 18 ans, à celles ayant cotisé avant 20 ans. Sous réserve qu'ils aient cotisé 41,5 ans, dont cinq trimestres avant 20 ans. Ce sont des privilégiés, le problème c'est ceux qui ont perdu leur job, et qui n'en retrouveront pas vu leur âge , non ?

  • smartel8 le jeudi 1 nov 2012 à 17:14

    A the.duck quand on critique tout et tout le monde on à un sérieux probléme .Salut Mec !!!!

  • dupon666 le jeudi 1 nov 2012 à 16:28

    Finalement ça ne coutera pas grand chose.Au lieu de payer des indemnites arret maladie ou chomage...

  • danquign le jeudi 1 nov 2012 à 16:18

    Je me demande ce que font les rentiers UMPFN de ce forum quand ils n'y sont pas connectés!

  • M5441845 le jeudi 1 nov 2012 à 16:16

    rleonard: Je ne sais pas ou vous avez appris l'économie pour dire "une mesure qui ne coute rien". Pour que la mesure ne coute rien, il faudrait... que l'on ne paye pas les retraites. Pour information 2 caisses de retraites AGIRC et ARCO ont annoncé qu'elles ne pourrait plus payer les retraites a partir de 2017 et 2020, rien que ça.