La résurrection de Micromega

le
0
Un chef d'entreprise français, passionné de son, relance la célèbre marque de hi-fi.

Les amateurs de hi-fi se souviennent peut-être de Micromega, une marque française qui a eu son heure de gloire dans le domaine de l'audio dans les années 1980. En 2007, après que l'entreprise a fait faillite, Didier Hamdi a racheté la marque «et que la marque, parce que le groupe avait beaucoup trop de casseroles dans le monde entier», précise-t-il. Pour relancer la société, ce chef d'entreprise a tout bonnement utilisé le principe de l'incubateur de start-up, en l'appliquant à sa propre société. Les activités de Micromega sont hébergées dans les locaux de Sicom, sa société d'installation de structures électriques. Micromega bénéficie aussi de ses fonctions supports (paye, comptabilité...).

Maillage industriel

Autre originalité de Micromega, les produits sont fabriqués en France, dans la région lilloise, «et ils sont moins chers que des produits chinois», est...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant