La restauration face à la désaffection des clients

le
4
Les enseignes font la chasse aux dépenses ou tentent de renouveler leurs concepts.

Les semaines se suivent et les mauvaises nouvelles s'accumulent pour les restaurateurs. Alors que toute la profession se plaint depuis plusieurs mois d'une clientèle anormalement clairsemée, les restaurants de chaîne ont tiré la sonnette d'alarme pour le mois de juillet. Selon les chiffres du Syndicat national de la restau­ration thématique et commer­ciale, les 1700 établissements de ses adhérents ont connu une baisse «historique» de la fréquentation de 13,2% sur l'ensemble du mois.

«J'ai évidemment déjà connu des périodes difficiles et des trous d'air, admet Michel Morin, président du directoire de Léon de Bruxelles. Mais là, c'est un mauvais été qui succède à un début d'année 2013 très difficile après une année 2012 très difficile.» Une ­situation d'autant plus alarmante que ces enseignes de restauration à table ont déjà détruit 2500 emplois entre le premier trimestre 20...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gouraudp le vendredi 23 aout 2013 à 14:34

    Les clients regardent simplement la télé et ne veulent plus manger n'importe quoi....

  • eskimmo le lundi 19 aout 2013 à 11:35

    Normal, le restaurateur vend à prix d'or de la m. réchauffée au micro-onde. Quelques-uns se prennent pour des étoilés et vendent encore plus cher une cuisine pompeuse et sans intérêt. Nous on veut juste manger une cuisine saine avec des bons produits. Il y a peut-être un marché, mais tant pis pour ceux qui n'ont pas compris.

  • pierry5 le mardi 13 aout 2013 à 12:59

    De temps en temps, quand ma femme n'est pas là et que je n'ai pas la temps de faire quelque chose, je vais dans un resto de chaine comme ils disent dans l'article. Je compte ne plus y aller, ça devient de plus en plus dégue-lasse, je préfère acheter quelques sandwich ou des petits plats préparés à réchauffer. C'est peut-être pas meilleur mais c'est beaucoup moins cher.

  • jcourt34 le lundi 12 aout 2013 à 21:01

    Les clients prennent de plus en plus conscience de l'a rnaque quasi généralisée qui consiste à vendre au prix fort la m... industrielle achetée pour un prix modique chez métr... en faisant une marge jusqu'à 300% par la quasi totalité des restaurateurs. Cette baisse de fréquentation n'est qu'un juste retour des choses. Quid des emplois qui devaient voir le jour avec la réduction de la tva? Quid de la baisse des prix pour cette réduction de tva?