La résolution de Bayrou pour 2011 : «être un peu plus cool»

le
0
Au repos dans sa maison des Pyrénées-Atlantiques, le président du MoDem revient sur son malaise amnésique et assure qu'il n'est pas prêt à renoncer à son engagement politique.

Il se croyait doté d'une «santé de fer». Le surmenage a eu raison de ses certitudes. Deux semaines après son ictus - malaise amnésique - qui l'a saisi en plein direct sur le plateau du Grand Journal de Canal +, François Bayrou affirme aller «très bien». Mais le président du Modem, qui se repose dans la maison familiale de Bordères, dans les Pyrénées-Altlantiques, reste marqué par son coup de fatigue: «Avoir un accident de santé quand on a toujours été en pleine forme, c'est un petit choc», confie-t-il au quotidien régional Sud-Ouest.

Consciencieux, François Bayrou s'est documenté sur «cette espèce de chute de la tension et de la mémoire». «Moi, c'était partiel, je savais où j'étais et ce que je faisais», explique-t-il, précisant que lorsqu'il s'est accroché avec l'animateur du Petit Journal Yann Barthès, son absence s'était déjà manifestée : «Je ne comprenais plus ce que les gens me disaient et j'essayais de m'accrocher...». Après quatre jours

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant