La résistance du petit peuple de Brega

le
0
REPORTAGE - La rébellion est parvenue à repousser les milices pro-Kadhafi dans cette ville de l'est de la Libye.

La route est jonchée d'étuis de lance-roquettes vides, de douilles de mitrailleuses et de cartouches d'armes légères. Tout autour, le sable jaune du désert a déjà effacé les autres traces des intenses combats qui ont opposé les milices fidèles à Kadhafi aux troupes de la révolution.

Un groupe de gamins, dans des uniformes improvisés, kalachnikov sur l'épaule, surveille avec fierté les vestiges de leur demi-victoire. «On se serait battu jusqu'à la mort. Jamais Kadhafi ne reviendra dans l'est de Libye», jure Youssef, entre deux «Allah akbar» et une rafale tirée en l'air. Au loin, une fumée noire monte dans le ciel. Un bâtiment touché par une bombe larguée par des chasseurs achève de brûler. Youssef avoue avoir été surpris par son baptême du feu.

Le raid des partisans de Kadhafi sur Brega a semé la stupeur dans cette petite ville, située à 240 kilomètres à l'ouest de Benghazi. Construite il y a une dizaine d'années pour loger les ouvriers du grand complex

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant