La réserve parlementaire enfin dévoilée

le
13
La réserve parlementaire enfin dévoilée
La réserve parlementaire enfin dévoilée

Quelque 150 millions d'euros de subventions décortiquées... Une partie du voile vient de se lever sur la fameuse réserve parlementaire, cette enveloppe longtemps opaque destinée aux députés et sénateurs pour financer des projets d'intérêt général dans leur circonsription. Hervé Lebreton, prof de maths et responsable de l'association «Pour une démocratie directe», a en effet obtenu, après une belle bataille judiciaire, un document de plusieurs milliers de pages détaillant toute l'allocation des réserves parlementaires en 2011.

Encore arbitraire cette année-là (la majorité actuelle s'est employée à le réformer), le système d'attribution de la fameuse cagnotte donne lieu à quelques suprises. Un député UMP touchait ainsi en moyenne plus de deux fois le montant raflé par son confrère du PS. Le journal le Monde a également noté des écarts proprement hallucinants entre parlementaires, Bernard Accoyer, alors président de la chambre basse, ayant touché près de 12 millions d'euros, contre 1319 euros pour le député Sébastien Hugues !

La fin de la récré ?

Pratique coutumière depuis une quarantaine d'années, la réserve parlementaire était en théorie attribuée à l'ancienneté et à l'assiduité des parlementaires. Jugée archaïque et bien peu transparent, ce système d'attribution vient d'être revu par la majorité. Chaque député se voit désormais attribuer une somme théorique de 130 000 euros, agrémentée d'un plus ou moins gros bonus pour les postes à responsabilité.

Comment utilisent-ils cette réserve ? Si une petite partie est versée à des associations, la quasi totalité du pactole (ou du pécule) est destinée aux collectivités, certains parlementaires en profitant pour choyer leur fief électoral. Comme nous le révélions mardi dans notre édition du Val-de-Marne, le député UMP Gilles Carrez était en 2011 le champion toutes catégories à ce petit jeu-là. La quasi-totalité de son ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le vendredi 12 juil 2013 à 16:01

    La r"publique des magouilles et privilèges pas morte

  • M3121282 le jeudi 11 juil 2013 à 12:53

    les assemblées des "faites ce que nous disons, ne faites pas ce que nous faisons" ruinent me pays

  • rafgide le jeudi 11 juil 2013 à 12:43

    Spoliation et vol légalisé. Ce qui est pour nous crétins d'électeurs de l'argent au noir est de l'argent " sans statut fiscal" parfaitement acceptable pour cette caste politique incompétente , corrompue, prédatrice et parasitaire qui nous ruine à grands slogans de solidarité, républicanisme, citoyenneté, exceptions à la française et autres balivernes.

  • M4841131 le jeudi 11 juil 2013 à 12:41

    depuis le temps que je dis que c'est tous des pou.rris, des vo.leurs

  • M2766070 le mercredi 10 juil 2013 à 17:21

    et les assoces qui touchent y a ???? sos rac ism , ou aille (rac ail)

  • M2766070 le mercredi 10 juil 2013 à 17:20

    dévoilée pas annulée !!!

  • SeanO le mercredi 10 juil 2013 à 17:08

    En Russie une des plus importantes ma-fias est connue sous le noms de "voleurs dans la loi".En France ces voleurs sévissent aussi.

  • JODHY le mercredi 10 juil 2013 à 16:18

    scandaleux

  • gustav10 le mercredi 10 juil 2013 à 16:01

    Ce n'est ni plus ni moins que du vol des français et de la corruption, car ils s'en servent pour acheter des voix, ou faire embaucher les copains et cousins !

  • pichou59 le mercredi 10 juil 2013 à 16:01

    VOLEURS