La reprise se renforce, la BCE doit rester accommodante-Draghi

le
0
    FRANCFORT, 21 avril (Reuters) - La croissance mondiale et le 
commerce international semblent gagner en vigueur mais les 
risques sur l'économie de la zone euro restent baissiers, ce qui 
justifie le maintien d'une politique monétaire "très 
accommodante", a déclaré vendredi le président de la Banque 
centrale européenne (BCE), Mario Draghi. 
    Dans un communiqué qui reprend pour l'essentiel sa 
déclaration introductive du 9 mars après la réunion du Conseil 
des gouverneurs de l'institution, il a ajouté que si les risques 
de déflation avaient fortement diminué, l'inflation sous-jacente 
n'avait pour l'instant pas montré de tendance convaincante à la 
hausse. 
    "Certains signes pointent vers une reprise mondiale 
s'étendant à l'ensemble des pays et des secteurs", a dit Mario 
Draghi dans un discours au Comité monétaire et financier 
international (CMFI) à Washington.  
    "Il y a aussi des signes de reprise mondiale plus nette et 
d'augmentation des échanges commerciaux mondiaux." 
    Mario Draghi a précisé que l'inflation (qui a atteint 1,5% 
en rythme annuel en mars dans la zone euro) devrait fluctuer 
autour de son niveau actuel au cours des prochains mois, 
reflétant l'évolution des taux de change et des prix de 
l'énergie.  
     
 
    <^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ 
Le discours de Mario Draghi (en anglais)    https://www.ecb.europa.eu/press/key/date/2017/html/ecb.sp170421.en.html 
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^> 
 (Balazs Koranyi, Marc Angrand pour le service français, édité 
par Bertrand Boucey) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux