La reprise, c'est aujourd'hui, avec 297 900 chômeurs de plus qu'en 2012

le
0
Le bilan de la récession est violent et l'austérité fiscale demeure entière.

Dans la vie économique, vacances et récession ont fondamentalement des effets similaires. Ainsi l'activité industrielle dégringole-t-elle habituellement de 25 % en août par rapport à un mois normal en France, selon les calculs de l'Insee. C'est bien plus brutal que la pire des dépressions! Sans remonter aux années 1930, la production de l'industrie a chuté dans l'Hexagone de 20 % entre avril 2008 et avril 2009, ce qu'on a alors appelé la «grande récession». Le repli a été à nouveau de 4,4 % entre mai 2011 et juin 2013. De cette «récession douce», moins violente mais plus longue et vénéneuse que la précédente, on semble enfin se dépêtrer.

La rentrée de septembre 2013 revêt donc une saveur toute particulière: le redémarrage saisonnier des affaires coïncide avec la sortie de crise, que François Hollande a été le premier à claironner le 14 juillet.

Cette double reprise n'en a ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant