La réponse de Rémy Cabella

le
0
La réponse de Rémy Cabella
La réponse de Rémy Cabella

Louis Nicollin était monté au créneau pour le défendre. Mais dimanche contre Lyon, Rémy Cabella a répondu à sa manière aux critiques du public de la Mosson qui lui étaient restés « en travers de la gorge » il y a quinze jours. Le Corse a montré qu'il n'avait besoin de personne pour assurer ses arrières. Pris à partie par une partie du public lors du match nul contre Rennes (0-0) le 26 septembre dernier, le meneur de jeu du MHSC avait fait front. Sans en rajouter. Contrairement à son président, toujours prompt à déverser sa colère dans les médias. « Quand je vois qu'ils ont sifflé le petit Cabella? Mais si j'étais grossier, je dirais des mots qui dépasseraient tout, s'était emporté « Loulou ». C'est scandaleux. Alors qu'il est toujours disponible, avec les appareils photos, les séances de dédicaces. » Dimanche après-midi, les flashs ont crépité et les demandes de signatures ont pullulé à la sortie de la large victoire contre l'OL (5-1). Car Rémy Cabella a tout simplement été monstrueux.

Crédité d'un 9 dans L'Equipe

Crédité d'un 9 assez rarissime chez nos confrères de L'Equipe comme sur Football365, le joueur de 23 ans a été dans tous les bons coups. Double passeur décisif en première période, le petit prodige montpelliérain a complété son festival d'un doublé plein de sang froid avant d'offrir une nouvelle offrande à Victor Hugo Montano. Etre impliqué sur les cinq buts de son équipe, c'est une prouesse qui n'est pas donné à tout le monde. Le prometteur milieu offensif a bien compris le message adressé par ses supporters. « Après les sifflets d'il y a une semaine et demi, c'était surtout à moi de changer, de le montrer sur le terrain, et aujourd'hui ça s'est bien passé, a-t-il expliqué à BeINSport. Je me devais de me rattraper Je suis très heureux d'avoir marqué et d'avoir fait marquer les autres. A 2-0 à la mi-temps, on s'était dit de ne rien lâcher. On a un peu reculé puis on a su attaquer à nouveau. C'était important pour moi de marquer. »

Le discours de Jean Fernandez

Une performance qui a permis au MHSC de se sortir d'une spirale plutôt négative après cinq matchs nuls consécutifs. Touché également par les critiques à son égard qui le taxent généralement de coach défensif, Jean Fernandez a pris également sur lui pour remettre son groupe dans le bons sens. Et notamment Rémy Cabella que l'ancien entraîneur de Nancy a pris soin de remotiver à sa façon cette semaine à l'entraînement. « Les joueurs ont fait le match qu'il fallait à l'image de Rémy Cabella, a confié Jean Fernandez. Sifflé par le public il y a quinze jours, il a montré ce qu'il était capable de faire sur le terrain. Je lui avais dit de répondre sur le terrain, c'est ce qu'il a fait. » Avant d'affronter coup sur coup Lille et Bordeaux, Montpellier a désormais quelques jours pour continuer à travailler. Et prouver que la démonstration offensive de dimanche n'était pas seulement liée à l'apathie défensive de l'OL.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant