La réponse de Hollande à Aubry : «Les réformes, à un rythme accéléré»

le
15
La réponse de Hollande à Aubry : «Les réformes, à un rythme accéléré»
La réponse de Hollande à Aubry : «Les réformes, à un rythme accéléré»

«Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup», avait tancé Martine Aubry à l'adresse de François Hollande pendant la primaire socialiste. Pas question, cette fois, de laisser planer l'ombre frondeuse de la maire de Lille, la majorité ne peut se le permettre. Après les vives critiques de celle-ci sur la politique économique du gouvernement dans le JDD, accompagnées d'une longue tribune sur internet que les députés frondeurs ont aussitôt saluée, François Hollande a dû assurer dimanche que «les réformes se poursuivront à un rythme encore accéléré jusqu'à la fin» du quinquennat.

«Les réformes, elles sont continues, elles ont été engagées dès les premiers mois de mon quinquennat et elles se poursuivront à un rythme encore accéléré jusqu'à la fin, parce que la France a besoin de réformes», a déclaré dimanche le président de la République devant un parterre de patrons de grandes entreprises étrangères réunis à l'Elysée.

Il s'agit «non pas de réformer pour réformer mais de réformer pour créer davantage de richesse, davantage d'activités, davantage d'emplois et aussi pour attirer davantage d'investisseurs et davantage d'entreprises», a-t-il ajouté lors de cette rencontre à l'Elysée sur le thème de «l'attractivité de la France», en présence notamment du chef du gouvernement Manuel Valls et du ministre de l'Economie Emmanuel Macron.

Dimanche, dans un entretien au JDD, l'ancienne patronne du PS a éreinté la politique économique du président, demandant sa réorientation. Venu s'exprimer devant le forum des institutions des Radicaux de gauche, pour s'assurer de leur fidélité à la majorité, Valls avait rétorqué dans la matinée que «on ne (pouvait) pas zigzaguer, changer tous les jours de position». C'est le Premier ministre qui, en chef de la majorité, a appelé sa famille à l'unité : «Quand la gauche se fragmente, quand elle est dans la posture, quand elle ne se parle qu'à elle-même, alors à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le lundi 20 oct 2014 à 23:41

    C'est vrai qu'avec lui, presque tout le monde peut devenir un sans dents presque du jour au lendemain..... Quand à son bilan 2 039 milliards de déficit, bravo l'artiste !

  • M9244933 le lundi 20 oct 2014 à 18:54

    Cela fait longtemps que le sens des mots lui échappe. Ou que le sens de ses mots nous échappe.

  • M6827458 le lundi 20 oct 2014 à 18:05

    il a réformé ton portefeuille!et la denture de la FRANCE D EN BAS!curieux non? LUI qui disait :je vous aime!

  • frk987 le lundi 20 oct 2014 à 16:53

    Mais de quelles réformes parle-t-il ???? je suis assidument les news de Boursorama, je lis le point, je lis le Figaro, ....à part la mariage homo en 30 mois je n'ai vraiment vu AUCUNE réforme. Mais je ne demande qu'à être contredit.

  • M9035148 le lundi 20 oct 2014 à 15:30

    cela fait 3 ans que l'on ne voit pas de résultâts, pas de vrais réformes.... Dans le privé , ils auraient pris la porte au bout de 6 mois....

  • AMOUR123 le lundi 20 oct 2014 à 14:55

    Tiens flanby une idée de réforme: Pourquoi ne pas réserver les prestations sociales aux citoyens français? Économie 1.8 milliards par an....http://www.objectifeco.com/economie/politiques-economiques/depenses-publiques/pourquoi-ne-pas-reserver-les-prestations-sociales-aux-citoyens-francais.html

  • knbskin le lundi 20 oct 2014 à 14:36

    "On a r´trouvé les tuyaux / Les lances et la grande échelle / Mais on est en panne d´auto /Et on cherch´ la manivelle" ... :D

  • M6827458 le lundi 20 oct 2014 à 14:27

    son problême:il ne sait plus ou il a mis la clé de contact?Il a dû l oublier sur la table de nuit après sa chevauchée fantastique...CAMARADE AUBRY rend lui un service va la chercher!

  • M5062559 le lundi 20 oct 2014 à 14:18

    janaliz j'ai éclaté de rire en vous lisant. Cela fait du bien dans ce temps de crise profonde du système socialiste d'état. Oui il devrait penser à démarrer les réformes.

  • dotcom1 le lundi 20 oct 2014 à 14:06

    A part dresser les gens les uns contre les autres, ce gouvernement n'a rien fait de concret.