La rentrée littéraire dope les ventes de livres en France

le
0
Le roman 'Barbe bleue' d'Amélie Nothomb se place en tête des ventes de la rentrée littéraire 2012. All Rights Reserved
Le roman 'Barbe bleue' d'Amélie Nothomb se place en tête des ventes de la rentrée littéraire 2012. All Rights Reserved

(Relaxnews) - Selon l'institut d'études GfK Consumer Choices, 1,3 million de romans et récits de littérature française et étrangère se sont vendus entre la mi-août et la mi-octobre 2012 en France. La preuve que la rentrée littéraire reste un phénomène important dans l'économie du marché du livre.

La rentrée littéraire a généré pour cette même période un chiffre d'affaires de 24 millions d'euros. Au total, 650 à 700 romans estampillés "rentrée littéraire" sont sortis de la mi-août à la mi-octobre. "Cet évènement reste un formidable coup de projecteur médiatique pour la filière du Livre, à la fois pour les maisons d'édition et leurs auteurs, mais également pour les librairies, enseignes culturelles et sites internet marchands, qui cherchent à capter l'attention des consommateurs de produits culturels", précise Laurent Donzel, Directeur des marchés Entertainment chez GfK Consumer Choices France.

Les auteurs francophones en tête des ventes

La littérature française tire davantage son épingle du jeu dans cette lucrative rentrée. Parmi les dix meilleures ventes durant cette période, huit ouvrages sont signés par des auteurs francophones comme Amélie Nothomb, Olivier Adam ou Jerôme Ferrari. Seuls deux auteurs étrangers, Toni Morrison et Gillian Flynn, se hissent dans ce palmarès de la rentrée littéraire établi par GfK à la mi-octobre.

Avec le début des prix littéraires, les ventes entrent dans une phase médiatique. L'attribution des récompenses provoque une hausse immédiate de ces dernières, indique GfK. Un nouveau pic est ensuite enregistré lors des fêtes de fin d'année. "Pour ces titres, les trois dernières semaines représenteront entre 25 % et 35 % de leurs ventes totales de 2012", indique Sébastien Rouault, Chef de groupe Livre chez GfK Consumer Choices France.

La société d'études émet toutefois un bémol dans ces résultats. "Sur une année complète, la rentrée littéraire ne représente pas plus de 2,5 % du chiffre d'affaires total du marché du livre", précise Sébastien Rouault.

Source : GfK Consumer Choices. L'institut d'études mesure les ventes réelles de livres à partir de son panel distributeurs constitué de plus de 3.500 points de vente en France.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant