La rentrée du FN promet d'être parasitée par la guerre des Le Pen

le , mis à jour à 13:39
2
La rentrée du FN promet d'être parasitée par la guerre des Le Pen
La rentrée du FN promet d'être parasitée par la guerre des Le Pen

Les 5 septembre, le Front national fera sa rentrée à Marseille (Bouches-du-Rhône). Pas convié à l'événement, Jean-Marie Le Pen déjeunera le jour même à quelques centaines de mètres de là, entouré de 250 à 300 invités à un déjeuner-débat. Volontaires ou non, ils rallient le nouveau plaisir du « Menhir » : gâcher la fête de Marine et de son « peloton d'exécution » qui ont réenclenché le processus d'exclusion du président d'honneur après avoir été déboutés en justice. « Je vous signale que je suis président de groupe des élus régionaux de Provence Alpes-Côté d'Azur et donc je suis sur mon terrain, là », a justifié Jean-Marie Le Pen auprès de RTL.

Après ces bavardes agapes, le cofondateur du FN a prévu de passer les grilles du parc Chanot, où se déroule l'université d'été. « Je fais ce que j'ai envie de faire, je vais où je veux. Ils m'en empêcheront comment, fait-il mine de s'interroger. Ils porteraient la main sur un parlementaire ? Oooooh, j'ai peine à croire à une faiblesse de ce genre », minaude-t-il. Avant de conclure, dans un grand éclat de rire, théâtral à souhait : « Je voudrais bien voir ça !». S'il est refoulé, un huissier mandaté par ses soins constatera l'empêchement. Histoire de donner des armes dans un quatrième recours en justice ?

Interrogée sur Europe 1 ce mercredi matin, sa petite-fille Marion Maréchal Le Pen, toujours dans l'incertitude d'une candidature concurrente de son grand-père pour les régionales en Paca, a tenté de le dissuader de causer un tel embarras, forcément médiatique. « Vu l'ambiance, je pense que ce ne serait pas forcément la meilleure des solutions », estime-t-elle. Jugeant « dommage de relancer (le conflit) avec un nouvel épisode », la députée du Vaucluse estime que « les Français, et nos électeurs, sont las» de cette version façon Saint-Cloud et Rueil de la série « Dallas ».

« J'espère que notre rentrée ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


A lire aussi sur Le Parisien.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mjjmimi le mercredi 26 aout 2015 à 17:06

    Les modérateurs semblent ignorer le sens de certaines traditions.

  • GM6305 le mercredi 26 aout 2015 à 15:20

    Ne serait ce pas une stratégie d'opposition père - fille prouvant la coupure du cordon au FN. Ceci permettant de montrer au public que Marine se déache complètement des idées de son père. Les médiats font le jeu de Marine et permettent à celle-ci de rester à la Une et donnant une alternative "crédible" aux Français.