La rentrée des classes en Belgique

le
0
La rentrée des classes en Belgique
La rentrée des classes en Belgique

Ce vendredi débute la nouvelle saison de la Jupiler League belge. C'est l'heure de faire le tour de l'assemblée pour voir les forces en présence et jouer au jeu des prédictions, entre ceux qui vont être les chouchous des profs et ceux qui risquent de se faire allumer dans le bulletin scolaire Allez, on rentre en classe, en silence.

  • Le major de promotion qui a étonné les profs : La Gantoise


    Grâce à un très beau troisième trimestre la saison dernière en play-offs, La Gantoise s'est offert son premier titre de champion de Belgique de son histoire. Un bel exploit pour un outsider plus habitué par le passé à jouer l'élève discret en récupérant au mieux les mentions " assez bien " voire " bien " plutôt qu'à récolter les félicitations du jury. La nouvelle saison qui s'annonce est périlleuse pour les Buffalos, qui ont désormais un statut à défendre, qui plus est sans bénéficier cette fois de l'effet de surprise. Il va en plus falloir gérer un calendrier dans lequel figurera l'inattendue participation à la phase de groupes de la Ligue des champions. Confirmer et pourquoi pas conserver le titre national, ce sera difficile, mais néanmoins pas impossible pour un groupe qui n'a que peu changé par rapport à l'an dernier et qui peut se sentir à l'aise à domicile en évoluant dans un magnifique et moderne écrin : la Ghelamco Arena. On sera attentif notamment aux performances de la révélation de la saison dernière, le Nigérian Moses Simon.

  • L'habituel premier de la classe qui s'est un peu laissé aller : Anderlecht


    Anderlecht a des facilités, Anderlecht est bardé de diplômes, Anderlecht sait tout sur tout, au point qu'il lui est parfois reproché par ses petits camarades de se montrer un peu trop arrogant. Une attitude qui lui a peut-être joué des tours la saison dernière, au point de se faire ravir la place de meilleur élève de la classe, ce qui est plutôt rare ces derniers temps. Vexé, le club bruxellois va vouloir vite rectifier le tir cette saison, mais va pourtant certainement un peu galérer au début, la faute à un mercato assez tardif. Mitrović est enfin parti pour Newcastle, Mbemba va suivre, tandis qu'Imoh Ezekiel est arrivé, perpétuant la tradition de recruter d'anciennes gloires du rival liégeois La pression est sur le surdoué à liquette mauve, qui n'a cette fois plus le droit à l'erreur et doit remporter un 34e titre. Il a le talent pour.








  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant