La rentrée de Gigio

le
0
La rentrée de Gigio
La rentrée de Gigio

Alors que la plupart des mecs de son âge viennent d'entamer leur dernière année de lycée, Gianluigi Donnarumma continue de brûler les étapes en étant déjà remplaçant de Buffon en sélection. Le bac attendra.

Ce jour-là, le 16 Mai 2015, les curieux qui occupaient les travées du Beroe Stadium de Stara Zagora étaient surtout venus admirer un autre gardien de but. Un certain Luca Zidane qui gardait les cages de l'Equipe de France et n'avait pas été inquiété durant cette rencontre à sens unique. Tout le contraire de son homologue d'en face. Par trois fois, Gianluigi Donnarumma était allé recueillir un ballon envoyé au fond des filets par Nanitamo Ikone et Odsonne Edouard en deux occasions. L'Italie s'arrêtait ainsi en quart de finale de l'Euro U17. Quinze mois plus tard, Gigio retrouve les Bleus, passant de Bilal Boutobba à Sébastien Griezmann. La folle ascension continue.

Un Guiness book à lui tout seul

Gigio 1-Gigi 0. Et encore, le score ne reflète pas la physionomie du match puisque Donnarumma, 17 ans et demi, a mis deux ans et deux mois dans la vue de son illustre prédécesseur. Buffon a beau avoir fait ses grands débuts en sélection à l'âge de 19 ans et 9 mois, il ne figure qu'au 31ème rang du classement de la précocité, tandis que le portier du Milan est carrément venu se placer sur un podium dont les deux premières places sont occupées par Pietro Gavinelli et Renzo De Vecchi depuis… 1911 ! Il est ainsi devenu le plus jeune gardien à endosser le maillot azzurro, effaçant des tablettes Piero Campelli, d'un an son aîné au moment d'étrenner sa première cap contre la Finlande lors des J.O de 1912. La carrière de ce surdoué continue d'être constellée de chiffres les plus fous les uns que les autres. Déjà plus jeune joueur de l'histoire des Espoirs italiens, il n'y aura finalement effectué qu'un bref passage, trois sélections entre mars et août de cette année. Contrairement à Antonio Conte, Giampiero Ventura a décidé de ne pas attendre une minute de plus et l'a intégré directement à la Nazionale A. Une décision facilitée par une concurrence de qualité mais qui tend à stagner (Marchetti, Sportiello, Perin, Viviano, Consigli, etc…), par les dix étrangers titulaires au poste en Serie A et la situation immuable de Sirigu passé de remplaçant de Trapp à doublure de Rico.

Nouveau chouchou

"Je ne suis pas surpris de le voir ici, il réalise des choses exceptionnelles, c'est un prédestiné. Mais attention, on ne lui a rien offert, il a certes le talent et la classe mais il possède…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant