La Renault Twizy à l'épreuve de la ville

le
0
VIDÉO - L'originale biplace électrique de Renault est enfin disponible. Nous l'avons testée dans les artères encombrées de la Capitale.

Désolé, cette vidéo n'est pas disponible sur votre mobile brightcove.createExperiences();

Ce n'est pas un véhicule, c'est un concept. Avec la Twizy, Renault s'adresse aux «commuters», ces habitants des zones périurbaines qui font la navette entre leur domicile et leur lieu de travail. Du moins ceux ayant un minimum de conscience écologique et de moyens, car l'engin est à propulsion électrique, autrement dit non polluant, silencieux et... cher.

Son tarif s'étend de 6990 ¤ à 8990 ¤, selon la puissance et les équipements choisis, auxquels il faut encore rajouter la location mensuelle des batteries lithium-ion: de 50 ¤ à 72 ¤ en fonction du contrat souscrit. N'espérez pas récupérer un quelconque bonus écologique. Réglementairement, la Twizy n'est pas une automobile mais un quadricycle à moteur et il n'y a pas droit.


Crédits photo : FRANCOIS BOUCHON/FRANCOIS BOUCHON

Ce quadricyle est dit «léger» dans sa version

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant