La remontée de file en question

le
0
Cette pratique des deux-roues motorisés, courante en région parisienne, présente un risque certain, autant qu'elle suscite la grogne de nombreux automobilistes.

Négligés par les dernières ­décisions de sécurité routière, les motos et scooters vont bénéficier, en région parisienne, d'une campagne de sensibilisation aux dangers de cette pratique urbaine. Jusqu'au 22 mai, la Direction régionale de l'équipement d'Ile-de-France organise en effet plusieurs opérations de sensibilisation réalisées, sous la houlette des préfectures concernées, par des instructeurs spécialisés. Elles visent à rappeler les risques de la conduite en ville à une catégorie d'usagers qui a payé un lourd tribut à l'insécurité routière, avec 132 morts en 2010 rien qu'en Ile-de-France. Dans 60% des accidents ­recensés, il y a collision avec un autre véhicule. Le risque croît dans les intersections et aussi lors des remontées de file, une pratique devenue courante en région parisienne.

Un automobiliste provincial circulant sur les grands axes autour de la capitale, dont le fameux périphérique, sera d'ailleurs surpris de découvrir que les de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant