La remise en liberté de trois voyous relance la querelle police-justice

le
2
INFO LE FIGARO - Un rapport rédigé par un policier de Dreux dénonce une décision prise par un magistrat de remettre en liberté trois voyous sous le prétexte que la prison était pleine.

Le Figaroa eu connaissance d'un rapport d'un commandant de police d'Eure-et-Loir adressé ce 1er août à son directeur central à Paris, par la voie hiérarchique. Adjoint au chef de la circonscription de police de Dreux, qui intègre une zone de sécurité prioritaire (ZSP) mise en place par Manuel Valls, ce fonctionnaire dénonce vertement la remise en liberté de trois voyous par un magistrat du parquet local au motif, selon lui, que la prison était pleine.

Jeudi dernier, assure ainsi ce commandant de police, «la brigade de roulement du commissariat de Dreux» a tenté de mettre à exécution les mandats d'écrou de trois délinquants (Charly et Brahim, natifs de Dreux, et Dominique, né à Fort-de-France), après les avoir arrêtés et placés en rétention judiciaire. Les deux pre...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fbordach le samedi 3 aout 2013 à 20:14

    Souriez, vous payez pour cela! D'autres ont voté pour cela, ils en rigoleront jusqu'à ce qu'ils en soient victimes...

  • mjjmimi le samedi 3 aout 2013 à 11:10

    Ah Taubira Taubira Taubira à la prison tu iras...