La religion, le facteur le plus explicatif du vote !

le
0
ÉTUDE POLITIQUE - Un catholique pratiquant sur quatre a voté pour François Hollande.

Par Pierre Bréchon, professeur à Sciences Po Grenoble

Ce 6 mai 2012, François Hollande n'a recueilli qu'un quart des suffrages des catholiques pratiquants réguliers, environ 45 % du vote des catholiques non pratiquants, mais autour de 70 % de celui des sans religion (aussi bien d'après les sondages Ipsos pour France Télévisons, Radio France, Le Monde et Le Point que TNS Sofres pour Sciences Po Bordeaux, Grenoble et Paris). Cette division électorale des deux France - catholique et séculière - se rencontre à toutes les élections. En 1974, le vote pour François Mitterrand passait de 23 % chez les pratiquants réguliers à 86 % chez les sans religion. L'écart entre ces groupes extrêmes était alors de 63 points ; il est encore aujourd'hui, dans une société beaucoup plus sécularisée et où le catholicisme a perdu une grande partie de sa prégnance, de 44 points. Autrement dit, les catholiques bien intégrés à leur système religieux sont beaucoup moins nombreux

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant