La relaxe requise pour Ribéry et Benzema

le
0
La relaxe requise pour Ribéry et Benzema
La relaxe requise pour Ribéry et Benzema

Franck Ribéry et Karim Benzema peuvent souffler. Si aucun jugement n'a encore été rendu dans « l'affaire Zahia » - du nom d'une ancienne call-girl avec laquelle ils auraient eu une relation sexuelle tarifée alors qu'elle était encore mineure ? le procureur a requis la relaxe pure et simple ce mercredi lors de la troisième journée du procès. Jean-Julien Xavier-Rolai a expliqué devant le tribunal correctionnel de Paris qu'il était impossible pour l'accusation de prouver que les deux internationaux français avaient connaissance de la minorité de la jeune femme au moment des faits. D'autant que celle-ci n'a jamais caché qu'elle avait menti sur son âge.

Les deux joueurs risquaient jusqu'à trois ans de prison

L'affaire, qui avait éclaté peu avant la Coupe du Monde 2010, avait éclaboussé l'image déjà écornée du joueur du Bayern Munich et de celui du Real Madrid. Les deux internationaux risquaient jusqu'à trois ans de prison et 45 000? d'amende. Le magistrat a en revanche requis des peines allant d'un an de prison avec sursis à trois ans, dont la moitié avec sursis, à l'encontre de cinq autres prévenus poursuivis pour proxénétisme aggravé.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant