La reine d'Angleterre a échappé de peu à un attentat

le , mis à jour le
0
Selon le Daily Telegraph, deux djihadistes britanniques préparaient un attentat contre la reine d'Angleterre.
Selon le Daily Telegraph, deux djihadistes britanniques préparaient un attentat contre la reine d'Angleterre.

Il s'en est fallu de peu. On apprend ce mardi qu'un attentat de l'organisation État islamique visait la reine d'Angleterre. D'après les informations du Daily Telegraph, deux djihadistes projetaient de s'en prendre à la monarque durant une commémoration publique, organisée cet été.

Les deux hommes ont finalement été tués par des frappes aériennes britanniques, menées dans la région de Raqqa en Syrie, fin août. Devant la Chambre des communes, David Cameron avait expliqué que deux djihadistes britanniques avaient été abattus par un tir de drones, sans donner davantage de précisions, si ce n'est qu'ils préparaient des attentats. « C'étaient des terroristes qui avaient prévu une série d'attaques dans les rues de notre pays, certaines impliquant des événements publics », s'était contenté de déclarer le Premier ministre.

Une source gouvernementale confirme

Pourtant, le Daily Telegraph est catégorique : l'attentat que fomentaient les deux hommes visait bel et bien la reine. Une information confirmée par des sources gouvernementales au journal. C'est d'ailleurs la toute première fois que le Royaume-Uni lançait une frappe aérienne en Syrie alors qu'il n'y est pas officiellement engagé militairement.

Plus précisément, les deux djihadistes voulaient visiblement s'en prendre à la commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale dans le Pacifique, organisée le 15 août dernier. La reine d'Angleterre...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant