La réhabilitation de la manière française

le
0
À la poursuite de la construction étrangère, Renault et PSA jouent respectivement sur le tout-électrique et l'hybride diesel. Mais le luxe et le sport sont réservés à d'autres.

Roulez branchés ! À en croire les constructeurs qui agitent comme autant de hochets leurs prototypes sous le nez du chaland, l'avenir sera électrique. La complainte devient ritournelle puisque certains se la répètent depuis 2007 et que l'on n'a toujours pas vu le bout d'un ­capot en concession. Mais cette fois, c'est presque fait, et les premières voitures tout électriques devraient effectivement rouler en 2011.

Dans nos rues plutôt que sur nos routes car leur rayon d'action est si limité qu'il faut, à leur volant, en permanence gérer le risque d'une auto devenue immobile. Le fil à la patte impose le cabotage autour d'une prise et oblige à planifier chaque déplacement comme le ferait un marin soucieux de rejoindre son port d'attache. Pourtant, sur cette page, l'électrique remporte les deux tiers des suffrages, seule la Citroën demeurant un véhicule à traction thermique.

L'avenir de la ­mobilité sera multiple

Au Figaro, nous avons la faiblesse de croire que cett

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant