La réglementation a participé à transférer la liquidité vers les grands gérants, selon Axa IM

le
0

(NEWSManagers.com) - " Les excès du passé ont forcé les banques à réduire leur appétit au risque, limitant d'autant plus leur capacité à fournir une liquidité à tout prix" , a indiqué Christophe Roupie, responsable global du trading chez Axa IM à l'Agefi. L'intéressé reconnait à ce titre la mission complexe des régulateurs, d'apporter un cadre " acceptable et applicable à tous dans l'intérêt des investisseurs finaux" . Pour autant, Christophe Roupie n'est pas si alarmiste sur l'absence de liquidité. " La réglementation a surtout participé à transférer la concentration de la liquidité des banques " teneurs de marché " , qui assuraient la liquidité pour tous les investisseurs, même les plus petits, vers les grands gérants d'actifs" , a-t-il insisté. Le phénomène doit même s'accélérer au fur et à mesure que les banques abandonnent leur activité de " market-making " . De fait, il y a une volonté accrue des petits investisseurs de se placer " en face " des grands gérants, ou même de passer par leurs tables de négociation lorsque celles-ci s'ouvrent à des tiers, ajoute le responsable, qui note que s'il y a des risques liés aux actifs croissants des grandes sociétés de gestion, la plupart des institutionnels sont des investisseurs " buy-and-hold " , assez peu sensibles aux mouvements de prix et assez peu impliqués dans les plus grosses sorties.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant