La région parisienne mal préparée en cas de crue de la Seine

le
0
La région parisienne mal préparée en cas de crue de la Seine
La région parisienne mal préparée en cas de crue de la Seine

Un rapport publié jeudi confirme les inquiétudes plusieurs fois exprimées en cas de crue de la Seine. Il existe bien un «sous-dimensionnement inquiétant» du système de commandement de la gestion de crise en Ile-de-France, estime ainsi un rapport du Haut comité français pour la défense civile (HCFDC).

Cette affirmation figure dans les conclusions d'une étude consacrée à l'ouragan Sandy à l'automne 2012 sur la côte est des Etats-Unis et confiée au HCFDC par le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN). Publié à la suite d'une mission de retour d'expérience en mars 2013 à New York, le document tire les enseignements de Sandy pour l'Ile-de-France en particulier dans le cadre d'une crue centennale, comme celle de 1910, une catastrophe naturelle majeure du XXe siècle.

Les centres opérationnels situés en zone inondable

Le HCFDC suggère notamment d'apporter, sur Paris et l'Ile-de-France, «une attention particulière (...) sur la capacité de fonctionnement à plein des centres opérationnels nationaux et zonaux dont beaucoup, voire la plupart, se situent en zones inondables». Il convient donc de «disposer d'un système de commandement correctement dimensionné et opérationnel» alors qu'un «sous-dimensionnement inquiétant est à noter en Ile-de-France», en cas de crue centennale.

Sandy avait frappé New York le 29 octobre 2012, inondant une partie de Manhattan, privant d'électricité pendant plusieurs jours le sud de l'île, paralysant les transports, provoquant la mort de 44 personnes et des dégâts estimés à 19 milliards de dollars dans la métropole américaine.

Les Américains bien mieux préparés

Le rapport souligne le «haut niveau de préparation des acteurs publics et privés» qui ont fait fait à cette crise aux Etats-Unis, notamment leur coordination. «Un exemple remarquable de la coopération entre secteurs publics (fédéral, Etat, collectivités) et privé dans la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant