«La réforme va totalement modifier l'activité des avocats»

le
0
INTERVIEW - Maître Arnaud Lefaure, avocat à Nanterre, est régulièrement commis d'office pour les personnes interpellées par les services de police. Il explique au Figaro.fr l'impact de la réforme de la garde à vue sur son travail.

LE FIGARO- En quoi la réforme de la garde à vue va modifier votre travail au quotidien ?

Jusqu'à présent, les avocats faisaient sept heures de permanence par mois pour les gardes à vue, divisées par plages horaires (7h-14h, 14h-22h, 22h-2h, 2h-7h). Sur ce temps, on pouvait voir plusieurs personnes gardées à vue. Avec la réforme, on pourra suivre quelqu'un pendant 24 heures s'il le désire, voire 48 heures si la garde à vue est prolongée. Les permences pourront donc être beaucoup plus longues, avec moins de clients. Il va donc falloir beaucoup plus d'avocats disponibles pour pouvoir assister le même nombre de personnes. Cela va considérablement modifier l'activité des cabinets.

La présence d'un avocat lors de toutes les auditions va nous prendre beaucoup de temps, forcément. Cela me fera autant de temps en moins pour le cabinet d'avocat auquel je collabore, et qui représente 80% de mon activité. Cela risque d'être une difficulté.

Qu'en est-il de la rémunération des p...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant