La réforme territoriale retirée de l'ordre du jour du Sénat

le
1
L?EXAMEN DE LA RÉFORME TERRITORIALE RETIRÉ DE L'ORDRE DU JOUR DU SÉNAT
L?EXAMEN DE LA RÉFORME TERRITORIALE RETIRÉ DE L'ORDRE DU JOUR DU SÉNAT

PARIS (Reuters) - Le projet de loi de réforme territoriale a été retiré jeudi de l'ordre du jour du Sénat, qui devait l'examiner à partir du mardi 2 juillet, à la demande de plusieurs groupes du Sénat.

L'UMP, le Front de gauche et les radicaux de gauche estiment que l'étude d'impact est insuffisante et réclament une saisine du Conseil constitutionnel.

La réforme territoriale, qui prévoit notamment de ramener de 22 à 14 le nombre de régions françaises, est un projet phare du quinquennat de François Hollande.

Le Premier ministre Manuel Valls a appelé jeudi les parlementaires à la responsabilité lors d'une visite dans le XIIe arrondissement de Paris.

"Notre pays a besoin de réforme. Pas la réforme pour la réforme, mais pour mettre le pays en mouvement, faire en sorte que notre pays ne décroche pas", a-t-il dit.

"Rien ne doit empêcher ce mouvement et encore moins les conservatismes et tout ce qui fait perdre du temps. Il y a une attente. J'en appelle à la responsabilité de tous, en l'occurrence des parlementaires, des sénateurs, pour qu'ils jouent pleinement le jeu", a-t-il ajouté.

Il a précisé que le gouvernement prendrait "toutes les dispositions nécessaires, dans le respect des droits du Parlement, pour que ce texte puisse être examiné cet été et qu'il puisse être en tout cas adopté avant la fin de l'année".

(Emile Picy et Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le jeudi 26 juin 2014 à 20:14

    cette réforme va coûter des milliards si on ne supprime pas 200000 postes de fonctionnaires inutiles , rien que dans les régions