La réforme territoriale en péril

le
0
Nicolas Sarkozy est prêt à recevoir les sénateurs centristes pour sauver le texte.

Comment faire pour rallier les centristes à la réforme territoriale ? La question, qui se pose depuis que le Parlement a été saisi du projet, il y a un an, n'a toujours pas trouvé de réponse. La commission mixte paritaire députés-sénateurs qui devait se réunir le 13 octobre pour tenter de trouver un accord a discrètement été repoussée au 3 novembre, histoire de ne pas polluer davantage l'examen de la réforme des retraites. Tellement discrètement que la plupart des membres de la CMP ont appris ce report la veille, dans Le Figaro.

Le sujet a occupé une bonne partie du petit déjeuner de la direction de l'UMP à l'Élysée, lundi. Nicolas Sarkozy a proposé de recevoir lui-même les sénateurs pour dégager un compromis. Mais les obstacles sont nombreux. Le plus difficile à surmonter est politique et concerne le mode de scrutin des conseillers territoriaux. Les centristes considèrent comme une atteinte directe à leurs intérêts électoraux le relèvement, à 12,5

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant