La réforme laitière votée au Parlement européen

le
0
(Commodesk) Le Parlement européen a voté mercredi la réforme de la filière du lait. Annoncé en décembre, le texte, qui a pour but de préparer les agriculteurs à la fin des quotas prévue pour 2015, a été voté à Strasbourg par une large majorité, 574 voix contre 97.

Les organisations de producteurs peuvent désormais négocier directement les prix du lait avec les industriels qui assurent la collecte, sans enfreindre la libre concurrence. Le pouvoir des agriculteurs devrait donc être renforcé puisqu'ils ne discuteront plus individuellement face à une grande firme. Pour ne pas créer de situation de monopole, le volume de lait faisant l'objet de négociation ne pourra pas dépasser 3,5% de la production européenne totale ou 33% de la production d'un pays.

Par ailleurs, les Etats membres pourront rendre obligatoire la signature de contrats entre producteur et acheteur avant la livraison. Les prix, aujourd'hui souvent fixés a posteriori, devront désormais être indiqués avant la collecte, afin de permettre aux producteurs d'avoir plus de visibilité à long terme.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant