La réforme du code du travail "attendue par le monde entier"-Medef

le
0
    PARIS, 25 janvier (Reuters) - Le projet de loi sur la 
réforme du code du travail que doit présenter Myriam El Khomri 
en mars permettra, s'il répond aux attentes du Medef, 
d'améliorer l'image de la France à l'étranger, a jugé lundi le 
président de l'organisation patronale. 
    Pierre Gattaz espère également que ce projet abrogera la 
semaine de 35 heures, alors même que la ministre du Travail 
semble opposée à cette idée. (voir  ) 
    "Il est fondamental que cette loi El Khomri ne loupe pas ce 
rendez-vous avec l'histoire et avec le monde. Donc nous 
attendons beaucoup de cette loi qui me paraît être attendue par 
les forces économiques du pays bien évidemment, mais par le 
monde entier", a déclaré le président du Medef à la presse. 
    "J'espère qu'on pourra rapidement en faire un marketing de 
la France. (...) Il faut faire le marketing des lois qui ont été 
faites et les expliquer au monde entier", a-t-il ajouté. 
    Selon lui, la législation française sur le travail et en 
particulier la semaine de 35 heures alimentent à l'étranger un 
"French bashing", un anglicisme pour désigner le dénigrement du 
pays. 
    Si la sortie des 35 heures ne figure pas dans le projet, "ça 
sera une opportunité de perdue", a insisté Pierre Gattaz. 
    Le projet de loi défendu par Myriam El Khomri s'inspirera en 
partie des conclusions remises ce lundi par une commission 
présidée par l'ancien garde des Sceaux Robert Badinter. 
 
 (Simon Carraud, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant