La réforme des rythmes scolaires fait grimper les prix du baby-sitting

le
3
La mise en oeuvre générale de la réforme en 2014 risque d'augmenter les besoins de garde et de généraliser la hausse des tarifs de baby-sitting, déclare Benjamin Suchar, cofondateur de Yoopies.
La mise en oeuvre générale de la réforme en 2014 risque d'augmenter les besoins de garde et de généraliser la hausse des tarifs de baby-sitting, déclare Benjamin Suchar, cofondateur de Yoopies.

Alors que la rentrée approche et avec elle le casse-tête de la garde des enfants, Yoopies, le "Facebook du baby-sitting" aux 300 000 baby-sitters, nounous et assistantes maternelles, publie son rapport annuel sur les tarifs du baby-sitting. Un rapport qui révèle l'impact direct de la réforme des rythmes scolaires sur les tarifs de garde. Ainsi, on observe une augmentation de 6,16 % du tarif du baby-sitting dans les départements où la réforme des rythmes scolaires a concerné plus de 50 % des élèves, contre 3,54 % dans les autres départements. "Nous avons constaté une augmentation des demandes de garde d'enfant de l'ordre de 30 % dans les villes ayant mis en place la réforme des rythmes scolaires dès 2013, développe Benjamin Suchar, cofondateur de Yoopies. La mise en oeuvre générale de cette réforme en 2014 risque d'augmenter les besoins de garde et de généraliser la hausse des tarifs de baby-sitting." Les parents franciliens déboursent plus que les provinciaux D'une manière générale, tous les départements sont concernés par une hausse des tarifs de garde. L'étude de Yoopies montre cependant des disparités importantes, puisque les tarifs peuvent varier de près de 12 % d'une région à l'autre. Sans surprise, ce sont les parents franciliens qui déboursent le plus pour faire garder leurs enfants, avec un salaire horaire net moyen estimé à 8,98 euros, contre 8,01 euros en Bretagne, la région la moins chère. Sur le podium des villes les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mercredi 20 aout 2014 à 11:14

    Comme c'est à 90% au black, bien malin celui qui dira le prix !!!!!

  • fbordach le mercredi 20 aout 2014 à 10:43

    Merci qui? Et encore on n'en connait pas la part de black...Décidément dogmatisme et incompétence se mesurent tous les jours à l'aune des conséquences économiques de décisions prises par des bréles!

  • steimbcs le mardi 19 aout 2014 à 14:30

    Encore les effets d'une action gouvernementale bien réfléchie. Sur le papier cela devrait faire entrer de l'argent dans les caisses de l'état, mais tout les parents savent que la baby-sitting n'est pas souvent déclaré. Au fait on en tient compte dans l'indice sur l'inflation ?