La réforme des retraites au prochain Conseil des ministres

le
5
La réforme des retraites au prochain Conseil des ministres
La réforme des retraites au prochain Conseil des ministres

PARIS (Reuters) - La réforme des retraites promise par François Hollande sera à l'ordre du jour du prochain Conseil des ministres, a annoncé vendredi le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault.

Cette réforme, qui prendra la forme d'un décret, a pour but de permettre aux salariés ayant commencé à travailler tôt et ayant cotisé 41 annuités de partir à la retraite à 60 ans.

La réforme des retraites "sera à l'ordre du jour du Conseil des ministres la semaine prochaine", a dit Jean-Marc Ayrault sur BFM-TV et RMC.

"Nous aurons une décision qui sera présentée en Conseil des ministres le 6 juin prochain", a-t-il ajouté.

Le décret devrait être pris dans les jours qui suivent.

"Le cap sera tenu", a insisté le Premier ministre, soulignant que les premières mesures du gouvernement étaient "des mesures de justice".

Le gouvernement français rétablira le droit à la retraite à 60 ans pour certains salariés, et pourrait élargir le périmètre de cette réforme, malgré les réticences exprimées par la Commission européenne en raison de son coût, avait indiqué jeudi le ministre de l'Economie Pierre Moscovici.

Les congés parentaux ne seront pas pris en compte dans le calcul des trimestres comptant pour la pension, a précisé le Premier ministre. Le gouvernement devra en revanche déterminer si les périodes de service militaire, d'arrêt maladie, de chômage et de congé maternité sont prises en compte.

"En tout état de cause, nous avons fixé un plafond, parce qu'il ne s'agit pas de dégrader les comptes publics", a précisé Jean-Marc Ayrault.

Le gouvernement prévoit de financer cette mesure par une hausse de cotisations.

Chine Labbé

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le vendredi 1 juin 2012 à 09:51

    JPi - Décision fiscales ? Il emprunte sur les marchés, qu'il n'aime pas, 180 Mrds d'euros par an et bientôt avec toutes ses promesses plus de 215 Mrds cad 589.000.000 par jour. Il nous dit résoudre ça. Avec l'impôt ? C'est une imposture !

  • M4189758 le vendredi 1 juin 2012 à 09:49

    JPi - En comptant le temps du travail, plus le temps de la retraite les jeunes fonctionnaires engagés en 1981, sous Mr Mitterrand, seront encore payés pendant 24 ans (2036) et ceux engagés en 1996 jusqu'en 2051. Les nouveaux fonctionnaires que Mr Hollande veut engager de 2012 à 2017 seront à charge de l'état jusqu’en 2077 ... En a-t-on les moyens, face à l’endettement de la France ?

  • M4189758 le vendredi 1 juin 2012 à 09:49

    Plutôt qu'une retraite à 60 ans, une retraite décente pour tous serait plus juste. Pourquoi devant la différence de montant entre les retraites le PS ne propose-t-il pas plus de justice et de décence ? Par exemple la fin des cumuls des retraites payées par l’état. Ici on parle des retraites que les polis tiques se sont votées. Un plafonnement des retraites serait aussi le bien venu : l’état n’a plus les moyens de payer des retraites de 19.000 euros aux uns et 700 à d’autres

  • M4189758 le vendredi 1 juin 2012 à 09:49

    JPi - En 2007 Ségolène candidate quand elle ignorait une réponse elle nous disait: « On demandera aux Français ». Flambi lui nous dit « C’était prévu ». Aucun disait « Comment réduire les déficits français ? ». Alors, Français, voulez vous, comme les européens, la retraite à 65 ans ? Travailler, officiellement, plus que 35h semaine ? Un équilibre de la sécurité sociale ? Voulez vous que ce soit vos enfants qui payent pour tout ça ou les autres : les européens ? Bonjour les rêveurs !

  • M2280901 le vendredi 1 juin 2012 à 09:30

    vont-ils réformer la retraite des députés et des ministres ?