La réforme des banques françaises se précise

le
0
Selon le projet de loi préparé par Bercy, les banques françaises auront jusqu'en juillet 2015 pour transférer dans une filiale à part toutes leurs activités de marché jugées les plus dangereuses.

Les banques françaises n'ont plus qu'à se retrousser les manches. Et vite. Selon le projet de loi concocté par le ministre des Finances, Pierre Moscovici, elles auront jusqu'en juillet 2015 pour transférer dans une filiale à part toutes leurs activités de marché jugées les plus dangereuses. À savoir celles qu'elles réalisent pour leur propre compte et non pour des clients. Une ligne de partage qui s'annonce difficile à établir.

En proclamant sa lutte contre «la finance sans visage», le candidat François Hollande avait sans doute en tête une réforme plus radicale. Mais les régulateurs et les autorités politiques qui, depuis 2008, ont engagé une vaste reprise en main de la finance, sont rattrapés par le souci de protéger le financement d'une économie chancelante. ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant