La réforme de la dépendance reportée sine die

le
0
Le gouvernement n'a arrêté aucun calendrier spécifique pour trouver de nouveaux financements.

Annoncée chaque année depuis 2007, la réforme de la dépendance attendra début 2012. Au mieux.

Car tout porte à croire que le gouvernement finira par repousser au projet de loi de financement de la Sécu pour 2013 les «mesures d'urgence» que Roselyne Bachelot, la ministre des Solidarités, avait estimées, avant l'été, à un milliard d'euros. «Traiter ce dossier [...] dans l'urgence ne serait pas responsable», a jugé mercredi François Fillon.

Ces dispositions, qui auraient dû être entérinées dès cet automne selon le programme initial, devaient permettre d'alléger le reste à charge des personnes très dépendantes dans les maisons de retraite et soulager les départements en forte difficulté financière. «Nous pourrions commencer par proposer une réforme structurelle de la gouvernance et de l'organisation du secteur», plaide désormais une proche de Marie-Anne Montchamp, la secrétaire d'État aux Solidarités.

«Le dossier n'est plus une priorité»

Aut

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant