La réforme de l'aide médicale aux étrangers inquiète

le
0
Selon l'opposition, la suppression prévue de la franchise de 30 euros payée par les sans-papiers va créer « un appel d'air ».

La France accueillant bientôt toute la misère du monde? L'opposition, en tout cas, ne ménage pas ses efforts pour alerter sur les «dangers», selon elle, de la suppression annoncée de la franchise de 30 euros offrant l'accès pour les étrangers en situation irrégulière résidant sur le territoire national à l'aide médicale d'État (AME). En clair: le droit à faire prendre en charge leurs frais de santé. L'ancien ministre UMP de l'Immigration puis de l'Intérieur, Brice Hortefeux, le dit fort et clair: «C'est un très mauvais signal qui va créer un appel d'air pour tous les candidats à l'immigration.»

Lundi donc, la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, a confirmé ce qui figurait dans le projet du candidat socialiste à la présidentielle: «La promesse de François Hollande de supprimer le droit d'entrée à l'AME fera l'objet d'un texte de loi qui sera présenté dans les prochains jours», a-t-elle déclaré, à l'issue d'une table ronde sur l'exclusion.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant