La refonte du RSA activité repoussée

le
0
La nouvelle prime d'activité pour les travailleurs pauvres remplacerait aussi la prime pour l'emploi, inefficace. » Les cinq raisons principales de l'échec du RSA activité

En France, il existe aujourd'hui deux dispositifs d'aide aux «travailleurs pauvres»: la prime pour l'emploi (PPE), qui n'est pas rien d'autre qu'un crédit d'impôt pour les bas salaires, et le RSA activité, censé leur apporter un complément de revenus et les inciter à préférer travailler plutôt que de toucher une allocation.

Conscient des piètres performances d'un tel système - les rapports, dont ceux de la Cour des comptes, se sont multipliés sur le sujet -, Jean-Marc Ayrault a commandé une mission au député PS Jean-Christophe Sirugue. Ce dernier lui a remis un rapport sans concession lundi. Sa préconisation? Créer une «prime d'activité» qui remplacerait le RSA activité et la PPE. Un choix radical, fondé sur le constat que les deux dispositifs, qui ensemble coûtent 4 milliards d'eur...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant