La refiscalisation des heures sup n'a pas créé d'emplois

le
0
Un sondage réalisé par le Centre des jeunes dirigeants montre que seulement 4% des chefs d'entreprise ont embauché de nouveaux salariés après la suppression du dispositif.

Les patrons de PME jugent sévèrement la décision de François Hollande de supprimer l'une des mesures phares de Nicolas Sarkozy, la défiscalisation des heures supplémentaires, pour «inverser la courbe du chômage».

Selon un sondage réalisé par l'organisation patronale CJD (Centre des jeunes dirigeants) auprès de 1028 dirigeants de PME employant en moyenne 46 salariés, seulement 4% des chefs d'entreprise ont embauché de nouveaux salariés après la suppression du dispositif. Tous les autres se sont adaptés: 19% ont supprimé les heures supplémentaires et 45% les ont maintenues pour satisfaire leurs clients, malgré le surcoût lié à cette décision.

«Affirmer que la mandature précédente détruisait de l'emploi avec cette défiscalisation est un pur mensonge», explique Christophe Praud, pr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant