La réélection de Bernadette Chirac en Corrèze invalidée

le
0
Un vice de forme avait été relevé au premier tour des élections cantonales dans le canton de Corrèze. L'ex-première dame, qui s'est dit «attristée», a un mois pour faire appel de la décision du tribunal.

Deux bulletins de vote invalidés et tout est à refaire pour Bernadette Chirac. Sa réélection pour un sixième mandat de conseillère générale de Corrèze, au premier tour des cantonales de mars dernier, a été invalidée jeudi par le tribunal administratif de Limoges, qui avait été saisi par des électeurs du département. Les magistrats ont suivi les préconisations du rapporteur public, qui s'était prononcé début juin pour l'annulation du scrutin.

Bernadette Chirac avait été élue avec 1114 voix, soit une voix de plus que la majorité requise (1113). Mais dans deux communes, Meyrignac l'Eglise et d'Eyrein, il est apparu que le nombre de votants excédait d'une voix le nombre de signatures d'électeurs. Constatant «la discordance entre les bulletins trouvés dans l'urne et les émargements», les magistrats du tribunal administratif ont décidé de retenir «le nombre le moins élevé, c'est-à-dire celui des émargements». Ils ont ainsi «retiré deux unités au nombr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant