La Redoute va supprimer près de la moitié de son effectif

le
0
Les repreneurs prévoient 1178 suppressions de postes sur 3437 pour que la société redevienne rentable d'ici 2016. Kering, l'ancien propriétaire, investira 315 millions d'euros

La Redoute doit maigrir: c'est le constat dressé par ses nouveaux dirigeants, Nathalie Balla et Eric Courteille. La PDG de La Redoute et le sécretaire général de Redcats, le pôle vente à distance de l'ancien propriétaire Kering (ex-Pinault-Printemps-Redoute), ont présenté ce jeudi matin au comité d'entreprise leur vision pour le VPCiste. L'entreprise doit pouvoir retrouver la croisance «dès 2016», alors que ses ventes baissent de 10 % par an depuis 2010 et se sont situées autour d'un milliard d'euros en 2013. La Redoute perd plusieurs dizaines de millions d'euros par an.

Le «redimensionnement» se traduit par la suppression de 1178 postes au terme des quatre années qui viennent, à la fois par des départs en pré-retraite et un plan de départs volontaires. «Les conséquences sociales...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant