La Redoute : plan social de 700 personnes

le
0
Les syndicats demandent à ce que soit favorisé le recours au temps partiel et aux départs en préretraite, «plutôt que des licenciements secs».

Alors que le nom du repreneur de la filiale à distance du groupe Kering ne devrait pas être connu avant mi-novembre, l'actionnaire de La Redoute va supprimer au minimum 700 des 3300 emplois que compte le vépéciste en France et à l'étranger. C'est ce qu'ont affirmé les syndicats à la sortie d'une réunion de travail avec la direction à Marcq-en-Bar½ul, dans le Nord. «La direction financière nous a confirmé que ce serait au minimum la taille du plan social de 2008, soit 672 personnes», détaille Thierry Bertin, délégué syndical SUD.

En plus du plan social, le service relation clientèle (environ 200 personnes) sera externalisé. Une solution qui pourrait aussi concerner le département logistique (1400 personnes), le plus en difficulté, mais dans un premier temps simplement filialisé. «À terme, il pourrait ne reste...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant