« La redevance est le moyen le plus sûr de financer France Télévisions »

le
0
Martin Ajdari, secrétaire général de France Télévisions, détaille le budget prévisionnel 2014 adopté vendredi en conseil d'administration.

Après une année 2013 difficile, le groupe audiovisuel public espère limiter ses pertes en 2014 à 40,5 millions d'euros et être à l'équilibre en 2015.

LE FIGARO. - 2013 est une «annus horribilis» pour France Télévisions. À combien se chiffreront les pertes?

Martin AJDARI. - Nos pertes sur deux ans s'inscrivent dans un plan d'économies inédit destiné à retrouver l'équilibre en 2015. En 2013, elles devraient être contenues aux 42 millions d'euros prévus, malgré de moindres recettes publicitaires. S'y ajoutera, dans le cadre de la baisse des effectifs, une provision exceptionnelle estimée à 90 millions d'euros au titre des coûts de restructuration, dont le plan de départs volontaires qui porte sur 361 postes.

Le recul des recettes publicitaires est-il important?

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant