La reconnaissance gestuelle arrivera sur les téléphones courant 2015

le
0
La reconnaissance gestuelle arrivera sur les téléphones courant 2015
La reconnaissance gestuelle arrivera sur les téléphones courant 2015

Le tactile vit peut-être ses dernières heures. D'ici quelques mois, on pourra passer des appels, jouer et retoucher les photos sur son smartphone par simple commande gestuelle, sans toucher son écran.Le fabricant Elliptic Labs a présenté sa technologie basée sur les ultrasons pour la première fois lors du salon CEATEC de Tokyo en 2013. Il avait déjà fait rêver les personnes présentes grâce à sa reconnaissance de mouvements du doigt ou de la main à 50cm de distance de l'écran et sur 180 degrés.

Cependant, l'année dernière cette technologie était encore à l'état de prototype, elle peut désormais être intégrée aux combinés, comme l'a montré le fabricant lors du salon CEATEC 2014. L'entreprise a déjà signé des partenariats de commercialisation et les premiers téléphones à commande gestuelle devraient être commercialisés courant 2015, intégrant une technologie encore plus avancée que celle présentée l'année dernière.

La plus grande évolution vient de sa technologie "Multi Layer Interaction" proposant plusieurs couches d'interactions. Ainsi, le téléphone peut afficher différents types de contenus selon la distance présente entre l'appareil et la main. "Par exemple, sans toucher le combiné, alors que votre main s'avance près de votre téléphone, l'écran s'illumine et les informations apparaissent. Lorsque vous rapprochez votre main, différents types d'informations apparaissent", a expliqué Laila Danielsen, PDG d'Elliptic Labs. "Notre nouvelle technologie 'Multi Layer Interaction' accélère l'utilisation des applications qu'on a l'habitude de consulter plusieurs fois par jour, comme lorsqu'on regarde ses messages, que l'on joue, que l'on navigue sur des cartes, que l'on consulte les réseaux sociaux et que l'on regarde des vidéos."

Cette nouvelle fonctionnalité pourrait ouvrir la voie à des utilisations plus intuitives des applis, en permettant par exemple la retouche photo sans à avoir ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant