La réconciliation turco-russe prendra du temps, selon le Kremlin

le
0
 (Actualisé avec conversation téléphonique, déclaration du 
Kremlin) 
    MOSCOU/ANKARA, 28 juin (Reuters) - L'amélioration des 
relations tendues entre la Russie et la Turquie ne se fera pas 
en quelques jours, malgré la lettre adressée par le président 
Recep Tayyip Erdogan à Vladimir Poutine à propos de l'avion 
russe abattu en novembre près de la frontière turco-syrienne, a 
déclaré mardi le Kremlin. 
    Le président russe et son homologue turc auront mercredi une 
conversation téléphonique, à l'initiative de Moscou, a annoncé à 
la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. 
    Un peu plus tôt, le Premier ministre turc Binali Yildirim 
avait estimé que la normalisation des relations entre la Turquie 
et la Russie avait commencé, ajoutant que l'amélioration des 
relations entre tous les pays riverains de la mer Noire était un 
objectif important.  
    Il a ajouté, lors d'un discours devant des parlementaires du 
parti au pouvoir, l'AKP, que la Turquie ne verserait pas 
d'indemnités à la Russie pour l'avion abattu et qu'elle avait 
seulement exprimé des "regrets" au sujet de cet incident aérien, 
dans sa lettre adressée à Vladimir Poutine, alors que la Russie 
a parlé lundi d'"excuses". 
    Le porte-parole de la présidence turque a confirmé que la 
lettre à Poutine ne mentionnait pas explicitement d'excuses, 
indiquant que le président turc avait exprimé ses regrets et 
demandé à la famille du pilote tué de "nous pardonner". 
    Un bombardier russe Sukhoï-24 a été abattu fin novembre par 
la chasse turque à la frontière syro-turque. L'un des deux 
pilotes, qui avait pu s'éjecter de l'appareil avant qu'il ne 
s'écrase, a pu être récupéré, mais l'autre, qui s'était lui 
aussi éjecté, a été tué au sol par des rebelles syriens. 
 
 (Ece Toksabay et Denis Pinchuk; Nicolas Delame et Eric Faye 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant