La récolte de blé britannique en dessous des normes

le
0

(Commodesk) Le dernier rapport de l'HGCA, l'association britannique des céréales, montre que les poids spécifiques des grains de la récolte de blé en cours sont inférieurs de 8% à la moyenne des trois récoltes passées, et parmi les plus bas historiques. Une piètre météo combinée à un taux de maladie élevé ont affecté la qualité de la récolte.

Exprimé en kilogrammes par hectolitre, le poids spécifique de l'année est de 71,9, correspondant à 350 grammes de blé pour un demi-litre, d'après les données disponibles au 29 août. En comparaison, la récolte française de blé tendre 2011 donnait 79,4 kg/hl, avec un seuil commercial fixé à 76 kg/hl.

Les échantillons étudiés allaient de 64 à 80 kg/hl, avec des plus bas à 54 kg/hl, ce qui peut avoir un impact sur la qualité de la farine, et des retombées sur les futurs contrats des producteurs.

En revanche, l'indice de chute de Hagberg et les taux de protéines sont plus typique, à 266-271 secondes pour le premier, contre un taux moyen de 276-285, et un contenu en protéines de 12,5 à 12,8, meilleur qu'en 2011 et que la moyenne des trois récoltes écoulées

Seulement 40% du blé et 25% de l'orge d'hiver britannique avait été récoltés à fin août, principalement dans l'Est et le Sud-est du pays.

En 2011-2012, Le Royaume uni a produit en moyenne 77,4 quintaux par hectare de blé tendre, pour 1,969 million d'hectares semés, ce qui en fait le 3e producteur européen.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant