La récolte céréalière du Maroc en net recul

le
0

(Commodesk) La récolte de céréales 2011-2012 du Maroc s'établit à 5,1 millions de tonnes, pour une superficie plantée de 5 millions d'hectares, contre près de 8 millions de tonnes l'an passé sur 4,95 millions d'hectares.

Les rendements, d'une tonne par hectare, ont reculé de 39%, pour des surfaces presque équivalentes à celle de l'an dernier, 3,17 millions d'hectares pour le blé, dont 2,18 millions d'hectares de blé tendre, note le ministère de l'Agriculture. Toutefois, le résultat est supérieur de 20% aux 4 millions de tonnes de céréales qu'attendait en mars l'USDA.

Le recul de 38% des quantités récoltées tient à la sécheresse de février-mars, au retard des semis de blé et d'orge (sur 1,8 million d'hectares, -3%), et aux frimas qui ont compliqué la pousse des céréales.

Sachant que chaque Marocain consomme 258 kilos de blé par an, l'Etat marocain va devoir importer du blé en plus grands volumes encore que la saison passée. Le Maroc avait acheté en 2011-2012 quelques 5,25 millions de tonnes de blé, précise l'Office national interprofessionnel des céréales (ONICL). L'USDA prévoit qu'il en faudra au moins autant cette année. Le déficit en orge, utilisé principalement pour l'alimentation animale, pourrait atteindre 1 million de tonnes, contre 500.000 l'année passée.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant