La recherche française en santé mentale à l'honneur

le
0

Le deuxième prix Marcel-Dassault pour la recherche sur les maladies mentales récompense deux chercheurs audacieux, Luc Mallet et Frank Bellivier.

Lors de sa première édition en 2013, le prix Marcel-Dassault pour la recherche sur les maladies mentales avait récompensé des travaux originaux. Ceux d'Angela Sirigu (Lyon), sur le rôle de l'ocytocine dans l'amélioration des interactions des personnes souffrant d'autisme. Pour sa deuxième édition, l'audace et la créativité sont à nouveau à l'honneur. D'abord pour un traitement des troubles obsessionnels compulsifs résistants aux traitements habituels. «C'est une maladie fréquente qui touche 2 % de la population et très invalidante, car le malade ressent une contrainte mentale qui le pousse à des comportements difficilement contrôlables et répétées», explique le Dr Luc Mallet, directeur de l'équipe Inserm «comportement, émotion et ganglion de la base» à l'Institut du cerveau et de la moelle épinière à Paris, récompens...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant