La récession confirmée en France

le
0
L'économie française a connu un deuxième trimestre de contraction de son PIB, de 0,2%, au premier trimestre 2013. Le pouvoir d'achat des ménages a en revanche progressé, après une chute historique à la fin de l'année 2012.

La France est bel et bien entrée en récession au premier trimestre 2013. Selon l'Insee, qui a confirmé mercredi ses premières estimations, le PIB s'est contracté de 0,2% en ce début d'année pour le deuxième trimestre consécutif. Tous les moteurs de l'économie française ont fonctionné au ralenti: la consommation des ménages, bien que revue à la hausse, est restée en berne, comme l'investissement des entreprises, plombé par la faiblesse de leurs marges. «Au total, la demande intérieure a pesé négativement sur l'évolution du PIB», de 0,2%, observe l'Insee. Même constat pour le commerce extérieur, qui a pâti d'un recul inattendu des importations allemandes et britanniques. Les exportations ont reculé encore un peu plus qu'estimé la semaine derni...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant